N.C.I.S Washington
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

N.C.I.S Washington

Jeu de rôle sur la série N.C.I.S
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

 

 Las Vegas

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Thomas Harris

Thomas Harris


Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 11/11/2006

Fiche du Personnage
Statut: Scientifique
Spé 1: Analyses de preuves
Spé 2: Recherches

Las Vegas Empty
MessageSujet: Las Vegas   Las Vegas EmptyVen 10 Avr - 1:49

*Cinq ans plus tôt, l'ATF l'avait rappelée. Elle était repartie, mais cette fois, à l'autre bout du pays. A San Francisco. Nous avions tous les deux tant craint que l'autre ne respecte pas son engagement que nous avions fini par chacun nous trahir. Elle était revenue, deux plus tard. Je n'ai su que l'accuser de son abandon, alors que j'en étais autant fautif qu'Elle. Je ne l'avais plus jamais revue, je ne l'avais plus jamais entendue.
J'ai souffert, ma plaie n'a jamais été réparée, mais j'ai continué mon chemin, comme Elle l'a fait. Il en était ainsi, nos destins n'étaient pas fait pour être liés, à quoi bon s'en obstiner...*



***


Thomas abandonna sa chambre d'hôtel, ayant rendez-vous avec quelques membres de son équipe en salle de jeu. Le NCIS les avait envoyés à Vegas, pays du jeu, de l'argent et de la débauche, pour une énième affaire de meurtre. Mais cette fois, en série. Ils l'avaient résolue dans l'après-midi, après une semaine intense. Par je-ne-sais-quel miracle, ils se trouvaient avec quartiers libres pendant deux jours, tous frais payés, soit-disant pour faute de transports. Ils espéraient peut-être qu'ils meurent d'insolation ? Enfin, Thomas était trèèèès loin de se plaindre...autant profiter jusqu'au bout.

Il descendit jusqu'au rez-de chaussée, l'ascenseur s'ouvrant sur le paradis terrestre des spots lumineux et des machines à sous.
Olivia était déjà assise au bar, à s'enfiler son verre de Téquila Sunrise.


Thomas : Alors, une affaire résolue, et hop on s'enivre toute seule ? Même pas tu attends l'équipe. Badina-t-il d'un de ses sourires qu'ils savaient trop bien manier maintenant, s'accoudant au comptoir, quasi collé à l'autre agent du NCIS.

Olivia : Et ben...non. Je crois que je vais même filer au lit...après cette semaine...!
Thomas : Aller te coucher ? Hm...pour cela il n'y a définitivement pas besoin de toute l'équipe, mais moi... j'y suis indispensable...
La jeune femme se dressa quelque peu de son tabouret et se trouva nez-à-nez avec Thomas, son regard devenu soudainement intrigué et séducteur.
Olivia : A voir...
Elle sourit, effleurant les lèvres masculines avant d'être interrompre par la venue de trois autres agents du NCIS, le reste de l'équipe en bref.
Thomas eut le temps de répondre à son sourire, fier de lui pour cette nouvelle conquête, puis se tourna vers la salle plongée dans le chaos des machines à sous et des tables de poker.

Toujours accoudé au comptoir, il commanda un whisky mais garda son regard rivé sur les jeux, comme si une voix lui dictait de ne pas lâcher son attention de cette salle, sans parvenir à y réchapper... Son estomac commençait étrangement à se nouer et sa respiration s'oppresser...Quelque chose n'allait pas, mais il ne savait pas quoi...
Il resta de cette position -alors que l'équipe partait dans des débats politiques houleux- durant six verres...
Oui...il y avait quelque chose qui n'allait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Helena Kambell

Helena Kambell


Féminin Nombre de messages : 156
Age : 31
Date d'inscription : 06/01/2007

Fiche du Personnage
Statut: Agent de liaison (ATF)
Spé 1: Relations publiques
Spé 2: Investigation

Las Vegas Empty
MessageSujet: Re: Las Vegas   Las Vegas EmptyVen 10 Avr - 2:39

Les congés. Des tonnes d'heures, de minutes, de secondes, à ne rien faire. Pour quelqu'un d'aussi active qu'elle, dur de rester les bras croisés. Et en plus elle était coincée dans cette fichue ville qui ne dormait jamais. Elle s'était dit que pour la peine, elle pourrait bien en profiter pour faire le tour des casinos. C'était la deuxième nuit qu'elle se rendait ici, et elle s'ennuyait déjà à mourir. Il fallait avouer que voir des maîtres du jeu en pleine action valait le coup, mais passer sa soirée à rejeter les avances des crétins de service qui osaient s'approcher, c'était nettement moins enviable.

Revêtue d'une robe de soirée noir, élégante et finement fendue le long de sa cuisse, Helena était accoudée au bar, sirotant un Martini qu'elle avait demandé bien corsée. Il n'était pas question de se souler, mais de faire passer le temps. Elle avait hâte de rentrer à San Fransisco, reprendre les affaires.

Son regard se porta sur la salle, observant sans vraiment les voir les personnes présentes jusqu'à ce qu'une silhouette familière se dessine au bar d'en face. Elle fronça les sourcils, inspectant la scène qui se déroulait devant ses yeux : Lui, elle, prêts à faire le grand saut. D'autres personnes les rejoignirent, ce qui mit fin à leur petit manège. L'agent de l'ATF comprit bien vite qu'il s'agissait là d'une équipe du NCIS. Il ne manquait plus que cela...Ses vacances étaient désormais bel et bien fichus !

Elle ne fit rien pourtant, pas pour l'instant, se contentant de scruter furtivement. Ne pas croiser son regard, l'éviter pour le restant de la soirée, et tout se passera bien. Ce n'était pas franchement qu'elle n'avait aucunement envie de se donner en spectacle en ces lieux mais...très certainement en fin de compte. Abandonnant le bar, elle emporta avec elle son Martini et fit le tour des tables de jeux.
Lorsqu'elle se retourna, par simple curiosité, il n'était plus là. Un sentiment d'angoisse la traversa, elle préférait l'avoir à l'oeil tout de même...de façon à ne pas avoir de surprise. Le cherchant désespéremment des yeux, elle ne trouva rien. Etrange.

Un risque devait être pris. Elle se dirigea vers le bar où quelques membres de l'équipe de Thomas était encore présents, commanda un autre Martini et attendit. Son oreille se tendit au vue des conversations des agents, elle espérait apprendre où il s'était éclipsé...
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Harris

Thomas Harris


Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 11/11/2006

Fiche du Personnage
Statut: Scientifique
Spé 1: Analyses de preuves
Spé 2: Recherches

Las Vegas Empty
MessageSujet: Re: Las Vegas   Las Vegas EmptyVen 10 Avr - 3:38

Olivia quitta son tabouret pour délaisser le bar et suivre la direction des ascenseurs, sans oublier de marcher en jouant des hanches et de lancer un regard à Thomas. Un sourire se forma à la commissure des lèvres de celui-ci. Il se décolla d'un élan du comptoir pour suivre la trace brûlante. Une fois 'à peu près' hors de vue des autres agents, il fut plaqué contre le pan d'un mur par sa collègue, qui s'agrippait à lui d'une telle ténacité qu'il ne pensait même plus à leur entourage. Coupant un baiser langoureux, il balbutia :

Thomas
: Attends...attends, il nous faut du champagne pour la chambre...tout frais payé par le NCIS, profitons de 4 bouteilles..

L'idée trouvée agréable, la jeune femme se décolla et laissa Thomas retourner au bar. Ses collègues lui lancèrent des regards exaspérés quand il revint vers eux, commander des bouteilles. Elle, il ne l'avait vue...pas encore...


Agent 1
: C'est la dernière que tu ne t'aies pas faite du NCIS, Harris...?
L'interpelé tourna la tête en direction du grand blond aux airs jaloux, laissait germer un grand sourire, comme satisfait de lui. Mais là, intervint l'autre agent, qui d'une foudre terrifiante , transforma son visage prétentieux en un remarquable bloc de pierre :

Agent 2 : Après les nanas du NCIS, tu vas enchaîner sur quelle agence, le FBI...ha nan, nan ! L'ATF ?
Thomas : Ha ha, vraiment très drôle !

Aussi sec qu'avait été son ton, il attrapa la bouteille et les deux verres, et se tourna dans la même foulée pour rejoindre son amante, sans prêter gare aux deux hommes qui ne comprenaient soudainement pas ce changement d'humeur.
Cependant, il s'arrêta à mi-chemin, entre le bar et le couloir, comme frappé par quelque chose...
Il commença à se retourner, dicté par cette voix d'attirer toute son attention en un point... Puis soudainement, quelque chose l'avait attrapé dans le dos, lui tirant sa chemise. Il sentit de douces lèvres féminines susurrer à ses oreilles :


Olivia : Tu es bien long dis-moi... J'en suis même à venir te chercher.

Mais cette intervention avait été trop tardive...c'était trop tard...il L'avait vue.
Ses yeux verts fixaient ses prunelles d'un brun ténébreux qu'il n'avait pu oubliées, elles en faisaient de même car elles l'avaient repéré...
Son coeur s'était remis à battre à tout va comme 3 ans auparavant...la dernière fois qu'ils s'étaient vus... Mais non, il ne voulait pas de cela, encore une fois, non, il ne voulait qu'ils partent en violente dispute une énième fois...


Olivia : Qu'est-ce qu'y a ? Tu l'as connais ? La femme agent se demandait si elle avait une concurrente directe -et sans nulle doute supérieure- pour que son amant fixe ainsi cette silhouette parfaite d'un regard presque effrayé. Thomas n'eut le temps de répondre qu'il était déjà embarqué de force dans le couloir adjacent par la jeune femme , ne voulant pas compromettre sa nuit prometteuse. Une fois la vision d'Helena disparut, Thomas retrouva un semblant de ses esprits...assez pour remarqué qu'il était dans l'ascenseur, collé à la jeune femme qui l'embrassait sans aucune réticence.

La cage métallique luxueuse arriva à l'étage demandé. Olivia entraîna son amant par la ceinture en continuant sa série de baisers passionnés.


Thomas : Attends, attends ! Hem...excuse-moi de te faire faux-bon...mais je ne peux pas...hum...heu pas ce soir... La jeune femme, complètement vexée, écarquilla les yeux en le fixant, attendant une véritable excuse. J'ai comme qui dirait vu un fantôme du passé...
ou bien un ange du passé...son ange, vêtue d'une longue robe noire définissant parfaitement la ligne de ses formes uniques...son regard l'avait percé tel un poignard en plein dans l'âme...Non, non il ne pouvait pas continuer ce soir...

Furibonde, la jeune femme blonde tourna les talons et fila dans sa chambre d'hôtel, laissant en plan le scientifique.
Ce dernier, inapte à réfléchir, ouvrit la bouteille de champagne, commença à la boire, dans la même position, le visage hagard.
Ok, et maintenant ? Descendre au rez-de-chaussé équivaudrait à une telle mission de suicide pour son âme...Et pourtant...il descendit quand même, la chercher...voir si elle n'était pas un mirage, voir si elle était bien réelle...

Trois ans qu'il ne l'avait pas vue...Et cinq ans que sa drogue lui avait été supprimée, et qu'il avait sombré, sa cure de désintoxication, sa cure d'autres femmes, ne lui avait jamais refermée sa plaie...

Il la chercha à la même place qu'il l'avait aperçue...mais il n'y avait rien...non rien...son ange avait disparu, son ange n'existerait jamais plus...
Revenir en haut Aller en bas
Helena Kambell

Helena Kambell


Féminin Nombre de messages : 156
Age : 31
Date d'inscription : 06/01/2007

Fiche du Personnage
Statut: Agent de liaison (ATF)
Spé 1: Relations publiques
Spé 2: Investigation

Las Vegas Empty
MessageSujet: Re: Las Vegas   Las Vegas EmptyVen 10 Avr - 3:59

Elle écoutait les conversations, et en voilà une qui devenait plus intéressante. Son nom, Harris, prononcé par l'un des agents du NCIS. Il était revenu parmi eux, abandonnant sa prochaine conquête qui était loin d'être la seule apparemment. Elle n'osait même pas tourner mon regard vers eux, préférant leur montrer son dos tout en continuant de siroter son énième Martini.
Ses sentiments étaient cependant piqués à vif par ses révélations. Oh elle savait bien qu'ils n'étaient plus ensembles depuis longtemps, et qu'elle n'avait pratiquement aucun droit de se montrer jalouse, mais ces réactions ne se contrôlaient pas vraiment.

Le liquide faillit la faire s'étouffer néanmoins, lorsque son agence fut mentionnée. Elle étouffa quelques toussotements et entendant des pas s'éloigner, elle devina qu'il s'agissait de lui. Le ton sec qu'il avait employé à la mention de l'ATF ne l'avait guère surprise. Helena se retourna enfin, mais c'était sans compter sur cette blonde antipathique qui reporta son attention sur elle.
Son regard percuta le sien, le temps de ranimer cette petite flamme qui brûlait pour eux jadis, puis s'éteignit à nouveau. Elle l'évita soigneusement, le laissant à ses fantasmes intérieurs. Ce n'est pas ce qu'elle voulait. Elle n'aurait pas dû venir ici ce soir. Sa collègue l'entrainait vers l'ascenceur, hors de sa vue. Oui c'était mieux.

Helena en profita pour quitter le bar, elle changerait de salle, voilà tout. Sur la route de la perversion au jeu, ses pas ralentirent jusqu'à finir par l'immobiliser totalement. Et si cette fois-ci ils avaient pris assez de recul pour ne pas faire une scène ? Peut-être que cette fois-là serait différente et qu'ils pourraient s'évertuer de se parler en amis, ou tout du moins pas en étrangers.
Elle rebroussa chemin, regagnant la salle précédente. Il était là, dos à elle, espérant comme croiser quelqu'un ici. Elle pouvait sentir son regard balayer la salle en guise de détecteur, immanquablement, il l'a raté.

S'approchant doucement, elle s'arrêta à un mètre de lui, hésitant à dire quoique ce soit ou à prendre la fuite. Prenant finalement son courage à deux mains, c'était plus facile qu'il n'y paraissait.


Helena : Tu cherches quelqu'un ?

Elle aurait très bien pu mentionner la blonde, blaguer sur le fait qu'elle l'attendait sûrement dans sa chambre d'hôtel à moitié dévêtue. Mais s'ils ne voulaient pas de disputes, alors les efforts devaient être fournis par les deux partis.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Harris

Thomas Harris


Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 11/11/2006

Fiche du Personnage
Statut: Scientifique
Spé 1: Analyses de preuves
Spé 2: Recherches

Las Vegas Empty
MessageSujet: Re: Las Vegas   Las Vegas EmptyVen 10 Avr - 23:29

Les verres de whisky commençaient à faire leur effet, ses derniers mouvements brusques l'embarquaient dans de légers vertiges.

Thomas se résigna et opta pour croire au destin. Elle n'était plus là, c'est qu'il valait mieux ne pas la recroiser.


Helena :
Tu cherches quelqu'un ?

*Hem, et ça, c'est un signe du destin ?*
Le scientifique pivota sur lui-même, tentant de refouler en vain l'admiration que son visage laissait s'échapper à la vision offerte de cette silhouette parfaite. C'était définitivement une mauvaise idée que d'être près d'elle. Alors, il recula d'un pas, comme étonné de voir ce visage familier dans ce casino. Et bah tiens.

Thomas
: Hem..ha! hé ! Helenaaa ! Dans le genre comédien à deux balles...on en voyait presque sa sueur de gène perler sur son front. Sa bouche entrouverte restait en suspens, comme s'il cherchait ses mots, mais en réalité il cherchait comme agir.
Une succession de pensées l'empêchait de réfléchir concrètement. Il aurait voulu lui dire qu'il était désolé de leur dispute deux ans auparavant, qu'il n'avait jamais voulu que ça aille dans ce sens, qu'il voulait au moins tenter l'amitié et non la fuite... Il aurait voulu lui dire qu'elle lui avait manqué à l'insomnie, que son coeur s'enflammait à chaque fois que son odorat repérait son parfum à elle, qu'il ne l'avait oubliée et que -maintenant qu'il la croisait- le tunnel de la perdition l'aspirait.


Oula, c'est qu'il est déjà 22h ! [iS]'exclama-t-il soudainement en reculant encore d'un pas, levant son bras pour regarder sa montre...excuse pitoyable.[/i] J'ai une table de poker qui m'attend ! Ce fut un plaisir de te revoir et de prendre de tes plaisantes nouvelles, il stoppa net sa blablaterie fastidieuse,
*Je viens de réellement dire..."prendre de tes nouvelles" ?!*
mais finalement, il reprit dans sa lancée : Au plaisir !

Plaisir, plaisir, plaisir...il n'avait donc que ce mot à la bouche ?!
Oui, faut croire que oui.
Thomas fuit donc comme un lâche dans la salle de jeu, n'accordant pas le droit à Helena de placer une quelconque réaction...

Mais quel con...grogna-t-il même pas dix mètres plus loin, trouvant la table de poker disponible la plus proche possible pour soutenir ses paroles, enfin ses conneries.
Il n'osa même pas se retourner, il n'osa pas scruter derrière lui, si elle était partie ou non, si elle était énervée, déçue, ou simplement neutre. Ouais, elle avait dû passer à autre chose sans aucun problème et le fait de le voir, elle, ne lui faisait rien...c'était évident. Il y avait que lui pour être troublé si longtemps après... Et être autant con.


Croupier : Alors monsieur, jouez-vous ? Seuil de 7 000€ minimum.

Les trois autres joueurs de la table le regardaient tel un alien, exaspérés par ce qu'ils croyaient être un novice. Thomas sortit de ses pensées, enfin durant quelques secondes pour donner la somme au croupier en chèque.

*Génial, une table de riches...en espérant que j'ai de la chance, sinon je suis bon pour rentrer à pied à Washington.*
Revenir en haut Aller en bas
Helena Kambell

Helena Kambell


Féminin Nombre de messages : 156
Age : 31
Date d'inscription : 06/01/2007

Fiche du Personnage
Statut: Agent de liaison (ATF)
Spé 1: Relations publiques
Spé 2: Investigation

Las Vegas Empty
MessageSujet: Re: Las Vegas   Las Vegas EmptySam 11 Avr - 17:09

Il ne s'y attendait sûrement pas, mais elle venait bien de s'adresser à lui. Sa réaction ne se fit pas attendre, au point qu'elle ne put vraisemblablement en placer une. Ce n'était certainement pas ce qu'elle avait espéré en osant faire le premier pas. Il argumenta une table de poker qui l'attendait, que le temps filait, tout cela pour ne pas avoir à discuter deux petites minutes. Oh mais si Monsieur était si pressé, elle se garderait bien d'essayer d'être sympathique la prochaine fois.

Prochaine fois...Comme si elle avait encore envie qu'il y en ait une. Ses lèvres à peine entrouvertes, qu'elle les referma en se retenant de ne pas lui hurler dessus alors qu'il s'éloignait. Calme, zen...Elle ferma brièvement les paupières, serrant son Martini entre ses doigts. Un peu plus et le verre éclatait en mille morceaux.
Oh mais s'il voulait jouer à cela, il pouvait être sûr qu'elle ne se laisserait pas faire !

Helena le suivit donc dans la salle de jeu. Elle alla s'accouder au bar, dos au comptoir de façon à avoir vu sur les tables. Il s'installait et donnait en chèque la mise d'entrée. Elle but aussi sereinement que possible une gorgée, boire faisait un bien fou...
Son regard était perpétuellement tourné sur Thomas, au point que peut-être il en devenait oppressant. Peut-être qu'elle parviendrait ainsi à le déstabiliser, et s'il perdait quelques milliers de dollars, tant mieux ! ...Elle n'avait pas perdu son sale caractère.

Une heure et un autre Martini s'écoulèrent avant qu'elle ne se décide à bouger, adopter une autre stratégie. D'une démarche toute féminine, accentuée par sa robe épousant parfaitement ses courbes, elle s'approcha de lui, se pencha sur son épaule et susurra :


Helena : Tu ferais mieux d'en rester là, le cow-boy en face de toi a un brelan d'As.

Se redressant, elle inspecta les joueurs qui étaient restés en suspens lors de son action. Elle avait conscience d'attirer la convoitise de tout homme dans cette tenue, et tant qu'ils en restaient à admirer, c'était plutôt plaisant. Et...avantageux, vu la situation.
De cette même manière aguichante sans être provocante, l'agent de l'ATF s'éloigna et disparut dans la salle adjacente, sans attendre celui qu'elle venait de sauver d'une perte plus grande d'argent.

Helena se glissa dans l'ascenseur menant aux étages. Il était temps d'aller prendre son dernier verre dans sa chambre...accompagnée bien évidemment. Un charmant jeune homme la cotoyait dans cet ascenseur, et elle lui sourit presque inocemment alors que leurs regards se croisèrent. Peut-être qu'elle ne boirait pas seule, non...
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Harris

Thomas Harris


Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 11/11/2006

Fiche du Personnage
Statut: Scientifique
Spé 1: Analyses de preuves
Spé 2: Recherches

Las Vegas Empty
MessageSujet: Re: Las Vegas   Las Vegas EmptySam 11 Avr - 23:28

[HJ : Façon Casino Royal Cool ]

Il enchainait les jeux merdiques. Impossible de percer et il sentait ses 7 000$ se faire la malle...Hem, d'ailleurs il ne lui en restait déjà plus que 2000 à 5 jeux du début.
Il avait une raison...une énorme raison...une raison qui le...déraisonnait. Sans perte de temps, il l'avait remarquée, le fixant jouer de ses prunelles d'or.

Son regard, à lui, n'arrivait à se détacher de sa table de jeu, de peur de trouver son regard et de se perdre dans celui-ci.
Sa jambe droite se secouait frénétiquement par ce qu'on aurait pu croire le stress du jeu. Elle l'oppressait à l'observer comme cela...enfin il n'avait pas vérifié, mais il savait qu'elle l'examinait. Arg, mais il allait crever sur place, merde !


Croupier : Monsieur Harris ?
Thomas : Hein ? Heu, oui, excusez-moi... Il vérifia ses deux cartes alors que trois cartes étaient ouvertes. Ses adversaires n'attendaient que lui, encore. Il avait une paire de...deux. Hem, c'était un coup gagnant si un autre deux sortait, il y avait déjà un deux en jeu.
Il décida de continuer, lançant sa mise à 400$. Une blonde se coucha. Anyway, ce genre de fausse blonde ne savait faire que cela... Hum, houu qu'il était cru ce soir !

C'était bientôt à son tour de relancer, la 4ème carte venait de sortir, et ce n'était pas un deux.
Juste avant qu'il ne se prononce, tous les regards se levèrent, et s'il faisait de même, il allait sentir sa réflexion et sa concentration prendre leurs jambes à leurs cous. Seule sa colonne vertébrale s'enflamma car celle-ci avait senti les vibrations de sa démarche...séductrice.


Helena : Tu ferais mieux d'en rester là, le cow-boy en face de toi a un brelan d'As.

Il fallit hurler un "ha" de surprise mais se contenta juste de sursauter, hem, juste.
Thomas en retourna son visage soudainement à cette aide surprenante...à cette proximité. Mais, oh mon Dieu, quelle mauvaise idée d'avoir pivoté le visage ! Voilà qu'il se retrouvait quasiment dans la nuque féminine, qui dégageait une telle beauté par son odeur que cela tenait du surnaturel.

Merde, merde, merde et merde. Cinq ans passés et il était toujours accro...lui qui pensait l'avoir oubliée...mais alors nada, niet, nothing...rien ! Pathétique, pathétique, pathétique !
Il fallait qu'il se ressaisisse, qu'il lui procure le même effet...merde, de merde, de merde...réveille-toi connard !


Thomas
: Mmmh...Merci...Helena...
Ouais nan mais alors là, c'était bien plus que ce qu'il devait faire ! Ne pouvait-il pas juste dire "merci à la revoyure" ? Non, non. Son ton -ou dirais-je son murmure- avait adopté son grain de voix enroué qui l'avait charmée la toute première fois...juste à la naissance de sa nuque d'un souffle qu'il n'avait pu controlé

Il l'étudia partir, n'abaissant pas son regard de ses...-ne nous mentons pas- terribles hanches... Son dos se mouvait à la cadence de son élégance...c'était impitoyable.
Finalement, il joua 600$, en espérant que la 5ème carte soit la bonne...sinon...Rentrons tous à Washington à pieds. Un autre tour, et il dût miser tapis, sinon il ne lui restait plus que....60$. Autant aller jusqu'au bout. Puis, il se sentait chanceux.
Seul le cowboy suivit. La dernière carte tomba.


Thomas : Et merde.

La dernière carte était un...5. Connard de 5 ! Qui avait inventé le nombre 5 d'abord ? Il sert à rien ce nombre ! Puis il est moche !

Croupier : Monsieur Harris...out...Dé...
Thomas : ... Nan attendez, j'ai encore de quoi jouer ! Je peux me refaire !
*pensée du croupier : 'ils disent tous ça'*
Il sortit aussitôt sa carte de chambre.
Thomas : Une chambre ici-même pendant deux nuits, tous frais payés, avec champagne à volonté ! Là, il n'allait même pas rentré à Washington à pied... il serait carrément exilé dans un autre pays pour utilisation personnelle de l'argent du gouvernement... ouais enfin, ce n'était que l'affaire de 5 000€...sauf si le gagnant demandait une cargaison de bouteilles de champagne. Le croupier hésita, puis accorda la mise après l'avis des autres joueurs.

Même pas un jeu plus tard, Thomas perdit bien évidemment sa chambre. Il laissa tomber son crâne contre la table avant de partir en saluant poliment les autres joueurs, et le croupier.
Le NCIS allait définitivement l'incendier...


Thomas : Allez-y mollo sur le Champagne, sinon je risque fortement d'être viré.

Après cela, complètement dépité, Thomas alla boire un autre verre qu'il laissa sur le compte de la chambre qu'il venait de perdre, puis fila essayer de retrouve les membres de son équipe. Aucun n'était trouvable dans les salles de jeu, à l'extérieur, ou même dans leurs chambres. Même pas fichus de répondre au téléphone.

Voilà qu'il se trouvait à la rue...bien joué Thomas. Un soupir, et une idée lui parvint quand il passa devant la Réception.


Thomas : Excusez-moi Mademoiselle... NCIS -il montra sa plaque-, je cherche une certaine Helena Kambell, je sais qu'elle séjourne ici, pourrais-je avoir son numéro de chambre ? Cette mission est confidentielle, je vous demanderai de ne pas laisser fuir un mot...s'il vous plaît mademoiselle.

Evidemment, la réceptionniste ne sut refuser et hop...le tour était joué...
Thomas se précipita dans les ascenseurs, savant très bien que cela était une mauvaise idée...mais il voyait qu'elle comme solution s'il ne voulait pas que les deux malabars de l'entrée le virent...

Il frappa de deux coups à la porte de la chambre...priant pour qu'elle y soit... Ne s'attendant très certainement pas à ce que...un torse poilu lui ouvre...! Le scientifique leva le menton pour voir le visage de cet énergumène qui mesurait une tête de plus que lui.


Thomas : Ha...salut...hem... Je m'appelle Thomas, et toi mon pote ? Un sourire faux, et il faillit prendre ses jambes à son cou...Évidemment, elle n'était pas seule, comment n'avait-il pas pu envisager cette situation...?!
Revenir en haut Aller en bas
Helena Kambell

Helena Kambell


Féminin Nombre de messages : 156
Age : 31
Date d'inscription : 06/01/2007

Fiche du Personnage
Statut: Agent de liaison (ATF)
Spé 1: Relations publiques
Spé 2: Investigation

Las Vegas Empty
MessageSujet: Re: Las Vegas   Las Vegas EmptyDim 12 Avr - 0:14

La porte de la chambre d'Helena claqua derrière eux. Son nouvel ami la bloqua entre celle-ci et son corps, tout en prenant un malin plaisir à lui faire perdre la tête de ses lèvres dans son cou. Elle leva les yeux au ciel en se cramponnant à lui, c'était comme si cela faisait une éternité qu'elle n'avait pas fait ça...Enfin peut-être bien que c'était le cas.

Helena : Attends, attends, attends...souffla-t-elle à bout de souffle.

Ils n'avaient mis longtemps à se comprendre, le temps d'une dizaine d'étages à peine en fin de compte. Helena le repoussa un peu, il était bien trop impatient. Son dernier coup de tête lui avait valu des ennuis, alors elle préférait prendre ses précautions avec les beaux inconnus. Ses mains glissèrent néanmoins sous sa chemise à moitié déboutonnée, et la fit tomber à terre. Il fallait aussi inspecter la marchandise avant...
Plissant légèrement les yeux à la vue du torse plutôt poilu, elle l'embrassa furtivement sur la bouche avant de se faufiler sous son bras qui la bloquait.
Elle marcha à reculons vers l'intérieur de la pièce, descendant les bretelles de sa robe de façon à ce qu'elles tombent négligemment sur ses bras. Un sourire aguichant n'avait pas quitté ses lèvres. Certes il avait des défauts, mais il n'était pas si mal. Et cet accent, hm...


Helena : Je vais nous chercher deux verres et une bouteille de champagne...

Longeant le mur de ses doigts de manière sensuel, elle se mordit la lèvre inférieure. Tout cela faisait parti de son jeu de séduction, évidemment. Surjoué ? Un peu, mais c'était le genre de choses qui marchaient avec ce type d'hommes. Helena s'éclipsa dans la salle de bain avant de commander la bouteille de champagne.
Pendant ce temps, des coups furent frappé à la porte, et l'homme s'empressa d'ouvrir, torse nu - enfin à poil. Lorsqu'elle reconnut cette voix masculine si familière, un sursaut la gagna. Qu'est-ce qu'il faisait ici ? Maintenant ?! ...Comme prise sur le fait, elle s'empressa de rejoindre la porte de la chambre où son étranger était en train de se présenter.


Homme : Rafael. Qu'est-ce que tu veux...mon pote ? ...

A quelques pas de là, encore invisible de la porte, elle hésita. Quelle attitude adoptée ? Le snober, faire de ce bel inconnu une source de conflits, ou bien le virer ? ...Non, voyons voir pourquoi il était ici.
Helena s'approcha de manière charmeuse et charmée, ses bras firent le tour de la taille de l'inconnu avant de passer sa tête sur le côté pour voir de qui il s'agissait.


Helena : Oui, qu'est-ce que tu veux, Thomas ? renchérit-elle, délaissant son ex pour venir admirer son nouvel amant - enfin peut-être...

Revenir en haut Aller en bas
Thomas Harris

Thomas Harris


Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 11/11/2006

Fiche du Personnage
Statut: Scientifique
Spé 1: Analyses de preuves
Spé 2: Recherches

Las Vegas Empty
MessageSujet: Re: Las Vegas   Las Vegas EmptyDim 12 Avr - 0:36

Thomas : Enchanté, Raphi ! Je kiffe ta tenue, le pull-in blanc à paillette dorée, t'as raison : c'est tendance !
Il se foutait ouvertement de lui, pour sûr ce crétin ne comprendrait pas.
Est-ce que Hé...

Helena :
Oui, qu'est-ce que tu veux, Thomas ?
La jeune femme sortit de nul part, s'offrant littéralement en spectacle. Elle n'hésita pas à enlacer son amant (poilu) de façon sensuelle, juste sous son nez. C'était petit, très petit. Enfin...peut-être cela ne l'était pas, peut-être pensait-elle simplement qu'il n'y avait plus aucun effet entre eux.
Elle ne prêtait même aucune attention à lui quasiment, comme émerveillée par l'homme...mais qu'est-ce qu'il avait de charmant cet australopitécus-animus ?


Thomas : Hem...heu...j'aurais voulu te demander un service, mais laisse tomber. Je vois que t'es occupée à nettoyer la cage d'un singe ! Et de une pique, de une. Je trouverai une vieille veuve milliardaire avec qui faire le gigolo pour m'aider. Je préfère ça que de trouver un homO...il toussa pour cacher la suite à l'homme..de-cromagnon. On sait jamais sur qui on peut tomber !

Il commença à se retourner, puis...non il n'arrivait pas à abandonner l'affaire. Il était persuadé qu'elle le faisait exprès.


Content de t'avoir revue, j'espère que tu n'as plus d'urticaires et que t'as syphilis est passée sans problème. La médecine fait vraiment des miracles, je suis heureux !
A la prochaine ! Merci Raphi de l'attente !

Ah, là il put partir, grandement satisfait de lui...bon même s'il n'avait réglé son problème de perte de chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Helena Kambell

Helena Kambell


Féminin Nombre de messages : 156
Age : 31
Date d'inscription : 06/01/2007

Fiche du Personnage
Statut: Agent de liaison (ATF)
Spé 1: Relations publiques
Spé 2: Investigation

Las Vegas Empty
MessageSujet: Re: Las Vegas   Las Vegas EmptyDim 12 Avr - 0:50

Les réactions très acerbes de Thomas ne l'aidaient pas à se concentrer sur son amant, qu'elle trouvait au final de moins en moins séduisant. D'accord, il avait un charme fou au moment où elle en avait besoin, et le fait qu'il s'était intéressé à elle avait fait qu'ils en étaient venus à finir dans sa chambre, mais là...Elle se contentait de lancer des regards noirs à Thomas et de lui intimer de se la fermer.

Au moment du bouquet final, elle ouvrit la bouche, ne sachant plus quoi faire pour le faire taire. Son amant (poilu) lui lança un regard surpris, ramassa sa chemise, et s'en alla sans plus un regard.


Helena : Hé ! lança-t-elle simplement avant de se rendre compte que cela ne servirait à rien.

Elle laissa sa porte ouverte, rattrapant Thomas et le tira par le bras pour le faire se retourner vers elle.


Helena : Espèce de crétin, inconscient et...Jaloux ! C'est pas parce que Monsieur ne s'envoie pas en l'air ce soir que tu dois te sentir obligé de casser son coup à tout le monde ! Et puis merde, ça fait 5 ans, si t'as pas encore compris, tu es loin d'avoir ton mot à dire sur qui je fréquente ! Et...Et...ARGH !

Elle bouillait littéralement de rage, et la suite ne fut que jurons incompréhensibles. L'agent de l'ATF inspira un grand coup pour se calmer, puis reprit plus posément.


Helena : C'est quoi ce service ?! ...Que je me fasse un plaisir de refuser !

Croisant les bras, elle attendit. Il devait savoir que si elle avait demandé, ce n'était pas dans l'intention de refuser forcément. Mais après ça...A voir.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Harris

Thomas Harris


Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 11/11/2006

Fiche du Personnage
Statut: Scientifique
Spé 1: Analyses de preuves
Spé 2: Recherches

Las Vegas Empty
MessageSujet: Re: Las Vegas   Las Vegas EmptyDim 12 Avr - 1:12

Il entendit des pas lourds partir de la chambre dans son dos. Sans nul doute c'était l'amant (poilu) qui se faisait la malle.
Quand Thomas passe, les poils trépassent !
Ha ouais, il était fière de lui sur le coup, il en sifflerait presque innocemment en déambulant dans le couloir. Hem, mais il n'eut pas le temps, son bras était prisonnier d'une ferme poigne qu'on pense faible à première vue.


Helena
: Espèce de crétin, inconscient et...Jaloux !
Thomas : Jaloux, moi ? Jaloux d'un homo-sapiens ?! Ha !

Héléna : C'est pas parce que Monsieur ne s'envoie pas en l'air ce soir que tu dois te sentir obligé de casser son coup à tout le monde ! Et puis merde, ça fait 5 ans, si t'as pas encore compris, tu es loin d'avoir ton mot à dire sur qui je fréquente ! Et...Et...ARGH !

Ok, là, il ferma tout simplement sa gueule. Touché-coulé... Ce qu'ils avaient vécu ensemble, elle s'en fichait donc complètement ?!

Mais finalement...son cynisme ne le trahit pas et il renchérit :

Je n'ai pas mon mot à dire ? Non mais là, je te sauve la vie, t'allais coucher avec le mari de Lucy ! J't'évite juste le pire coup de ta vie, tu pourrais me remercier...

Il voulut éclater de rire, mais il évita...il avait besoin de son aide.

Helena : C'est quoi ce service ?! ...Que je me fasse un plaisir de refuser !

L'homme balança une moue, défaitiste, et presque gêné de lui avouer ça maintenant.

Thomas : J'ai perdu la chambre d'hôtel du NCIS au poker. En prime le gagnant a champagne à volonté. Je ne trouve personne de mon équipe et je dois avoir quelque chose à faire ici sinon je risque d'être viré. Et je ne sais pas si mes collègues vont rentrer de la nuit...
Je ne sais pas pourquoi...mais j'ai pensé que tu pourrais avoir une idée pour m'aider. Mais c'est fichu apparemment, t'as libido n'a pas pu être comblée, ça te sera impossible de réfléchir.
Tsss, je n'aurais jamais dû venir ici... On ne pourra jamais avoir une conversation normale.
Ce n'est vraiment pas comme ça qu'il allait obtenir son aide...mais alors vraiment pas !
Si tu me cherches, je serai sûrement dans la boîte de nuit de l'hôtel, si je ne suis pas viré...

Il tourna le dos, baissa le regard et commença à s'en aller. Quoi d'autres ? Tout était inutile venant de lui avec elle...
Revenir en haut Aller en bas
Helena Kambell

Helena Kambell


Féminin Nombre de messages : 156
Age : 31
Date d'inscription : 06/01/2007

Fiche du Personnage
Statut: Agent de liaison (ATF)
Spé 1: Relations publiques
Spé 2: Investigation

Las Vegas Empty
MessageSujet: Re: Las Vegas   Las Vegas EmptyDim 12 Avr - 1:26

Helena : On pourrait avoir une conversation normale si tu y mettais un peu du tien ! Au lieu de ça, tu es obligé de m'inventer une syphilis, une syphilis !!

Individu inconnu :
Chuuuuuut !

Une porte claqua. Helena soupira, et tira finalement Thomas par le bras jusque dans sa chambre. Non pas pour l'inviter à rester, mais pour finir cette discussion. Elle referma la porte, enfin à l'abri des oreilles indiscrètes...quoique pas tant que cela, ils avaient réveillé tout le voisinage. Comme il y a trois ans...
Elle posa une main sur sa hanche, et pointa un doigt menaçant vers lui.


Helena : Ne crois pas t'en tirer aussi facilement ! Et à l'avenir, évite de me rendre service, parce qu'on a vraiment pas la même notion du mot ! Merde Thomas, pourquoi ne peux-tu pas te comporter comme un adulte responsable ? Au lieu de ça, tu foires tout. Cinq ans, ça fait cinq ans qu'on arrive même pas à se parler sans élever la voix, tu trouves ça normal ?!
...
J'aimerais que ça soit comme avant, quand on était pas encore ensemble...Quand on avait pas encore tout gaché...

Une lueur de tristesse passa dans ses prunelles, avant qu'elle ne s'en cache en finissant par se tourner dos à lui. Sa gorge s'était nouée, et il lui était impossible de placer un mot dans la seconde qui suivait.
Elle fit quelques pas, tentant de se reprendre.


Helena : T'avais qu'à pas jouer cette fichue chambre au poker. Démerde-toi.

Son ton n'était pas sec, pas très convaincant même, puisque son état se répercutait en écho dans ses paroles. Apparaître aussi fragile devant lui ne l'avait pas dérangé il y a des années de cela, mais là...oui là, elle ne lui donnerait pas la satisfaction de la voir pleurer pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Harris

Thomas Harris


Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 11/11/2006

Fiche du Personnage
Statut: Scientifique
Spé 1: Analyses de preuves
Spé 2: Recherches

Las Vegas Empty
MessageSujet: Re: Las Vegas   Las Vegas EmptyDim 12 Avr - 1:56

Il fusilla du regard " l'individu inconnu". On ne pouvait même plus s'engueuler en toute tranquillité.

Puis soudainement elle l'embarqua dans sa chambre...

Il baissa les yeux à son tour lorsqu'elle lui tourna le dos, n'ayant pas le temps de répliquer, ni le courage à vrai dire. Ses yeux se relevèrent sur elle, son coeur l'élançait d'une douleur mentale. Ne l'avait-il jamais voulu, cette bonne entente, lui aussi ?


Helena :
T'avais qu'à pas jouer cette fichue chambre au poker. Démerde-toi.

Elle était troublée, il le ressentait plus qu'il n'aurait dû. Son corps avança de quelques pas, vers elle, lentement, doucement, innocemment.

Héléna...je...tu sais très bien que je me comporte comme un gamin quand je me sens mal, que rien ne va comme je l'espère...je ne sais pas agir autrement... Ses mains vinrent se poser de part et d'autres des épaules féminines. Mais je veux apprendre, je veux essayer...je veux qu'on passe un temps ensemble sans dispute, en conversation de gens civilisés.
Mais avant tout, il se mit à genoux comme une personne implorant son maître, un sourire aux lèvres, voulant la faire sourire, défoule-toi, tape-moi pour ce que je viens de faire, pour tout ce que j'ai fait de puérils, je l'ai mérité...mais à la condition que tu viennes faire un tour de Végas pour parler après.
Il lui sourit, levant son regard de chien battu. IL voulait lui arracher un sourire comme avant...
Revenir en haut Aller en bas
Helena Kambell

Helena Kambell


Féminin Nombre de messages : 156
Age : 31
Date d'inscription : 06/01/2007

Fiche du Personnage
Statut: Agent de liaison (ATF)
Spé 1: Relations publiques
Spé 2: Investigation

Las Vegas Empty
MessageSujet: Re: Las Vegas   Las Vegas EmptyDim 12 Avr - 2:06

Ses mains sur ses épaules la firent frissonner, et pourtant ce n'était pas un courant d'air frais qui passait en elle tel un ouragan à l'instant même. Une vague de chaleur lui cramponnait les reins à tel point qu'elle dut couper sa respiration pour ne pas gémir malencontreusement.
Il se mit à genoux, s'excusant, quémandant des frappes méritées pour ses actes.


Helena : Ne joue pas l'idiot, Thomas...

Une claque magistrale brisa le silence soudainement intervenu. Il tendait la joue, autant s'en donner à coeur joie.


Helena : Quoi ? Tu me l'as demandé ! ...J'accepte, allons faire un tour de Végas. Mais si tu me prends la tête une seule fois, ce sera bien la dernière, crois-moi !

Elle le regardait d'un air gênée. A vrai dire, lorsqu'il s'était mis à genoux, son coeur avait fait un autre bond....Il aurait pu le faire dans tant d'autres circonstances.


Helena : Hm...relève-toi maintenant, c'est plutôt...enfin il manque plus que la bague et les belles paroles et on dirait que...BREF, on y va ?

Elle préféra couper court à toute remarque venant de sa part. D'ailleurs elle ignorerait royalement ce qu'il pourrait avoir à ajouter à cela. Elle ne répondrait à aucune question non plus. Du genre 'tu aurais dit oui, si ça avait été le cas ?', question qu'elle n'osait pas se poser à elle-même déjà...
Helena attrapa un foulard, disposé sur ses coudes, il lui permettrait de se couvrir un temps soit peu au vue de l'extérieur.
L'agent de l'ATF ouvrit son appartement et sortit, attendant Thomas, puisque c'était lui le guide pour ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Harris

Thomas Harris


Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 11/11/2006

Fiche du Personnage
Statut: Scientifique
Spé 1: Analyses de preuves
Spé 2: Recherches

Las Vegas Empty
MessageSujet: Re: Las Vegas   Las Vegas EmptyLun 13 Avr - 23:27

Il éclata d'un rire lorsqu'elle lui demanda de se relever.

Thomas : Et je vais te coucher sur un lit pour qu'on fasse une ribambelle de gosses aussi ?
Il fila vite en avant qu'elle ne le frappe une deuxième fois. Il n'aurait pas survécu à une seconde claque...!


Les lumières abusives des casinos éclairaient l'avenue comme en plein jour, tandis qu'ils arpentèrent les dalles en béton, presque pailletées d'or. De pâles copies d'Elvis, ou encore des milliardaires du Texas avec leur chapeau digne des plus beaufs des hommes, passèrent à côté d'eux à de multiples reprises...et à chaque fois Thomas éclatait d'un rire étouffé.

Thomas : T'as raison ma Brenda, faut pas se laisser aller..!

Mima-t-il en se tournant vers Helena avant de rire une nouvelle fois. Hé, l'alcool ne lui réussissait pas...en espérant qu'elle comprenne la référence. Il passèrent devant une enceinte qui vibrait de l'extérieur par une musique entraînante. Apparemment, c'était un bar-boîte, plutôt....hype.

Thomas : Cela te tenterait-il de parler soit à l'intérieur, soit quand on sortira ? Histoire de se vider toute mauvaise humeur de l'esprit ?

Le scientifique du NCIS n'attendit pas son consentement qu'il l'embarqua dans ce bâtiment. Il ne connaissait rien à Las Vegas...Avec un peu de chance, elle ne remarquerait pas qu'il était complètement paumé et qu'il ne savait pas où il les emmenait...hem.
La malabar black les laissèrent rentrer, mais bien sûr l'entrée fut de 60$ pour une personne... Au point où il en était, anyway ! Mais il n'avait pas réellement saisi pourquoi il n'y avait plus d'hommes que de femmes dans la file d'attente...

Peut-être que l'entrée était gratuite pour les femmes l'heure d'avant ?
Goldfrapp, Strict Machine, venait de s'enchaîner et les lumières roses/rouges des spots commencèrent à les éblouir à leur entrée...plus ils avancèrent plus la scène se dévoilait. La piste de danse était comme en hauteur...parsemée de barre placée à la verticale, entre le mur et le sol...
Il n'y avait que peu de danseurs et danseuses...qui tournoyaient de façon très sensuelle autour des bars métalliques.
Soudainement, la vision de Thomas fut obstruée par un cache. Il sursauta, et enleva aussitôt...le soutien-gorge qui venait d'atterrir sur ses yeux.


Thomas : Merde, c'est une boîte à Strip-Tease...
Il prit sa lèvre inférieure entre les lèvres, son visage devenant comment dire... rouge de honte...en se retournant vers Helena.

Je te jure, ce n'était pas prémédité ! Hum... mais au moins si je t'avais frustrée maintenant t'as le choix ! Il se racla la gorge, s'attendant à une claque... Avec sa malchance, elle allait croire que c'était volontaire...
Revenir en haut Aller en bas
Helena Kambell

Helena Kambell


Féminin Nombre de messages : 156
Age : 31
Date d'inscription : 06/01/2007

Fiche du Personnage
Statut: Agent de liaison (ATF)
Spé 1: Relations publiques
Spé 2: Investigation

Las Vegas Empty
MessageSujet: Re: Las Vegas   Las Vegas EmptySam 18 Avr - 19:48

Sa remarque avant qu'ils ne quittent sa chambre avait fait mouche, et au lieu de prendre cela avec humour, elle parut plus déstabilisée qu'elle ne l'aurait voulu. Une ribambelle de gosses...et il trouvait cela drôle ? Parce que ça aurait pu être le cas il y a cinq ans. Enfin, un ou deux pas plus, n'exagérons rien...

Helena marchait à ses côtés, le prendre par le bras aurait peut-être paru déplacé, et puis c'était trop embarrassant. En fait la seule chose qui ne la gênait pas était de l'engueuler pour tout et n'importe quoi. En étaient-ils venus au point où les seuls mots qu'ils pouvaient s'échanger étaient des mots durs ? Elle avait bien sûr envie qu'ils redeviennent amis, mais cela semblait si compromis au vue de leurs sentiments respectifs à ce propos.
Il riait beaucoup, soit parce que ce silence étrange le dérangeait soit parce qu'il était réellement de bonne humeur. Elle avait plutôt du mal à le suivre dans ces délires en fait, et souriait pour faire semblant à chaque fois qu'il se tournait vers elle.
Oh bien sûr, les visages, les déguisements, les attitudes étaient douteuses mais c'était cela Las Vegas. Elle aimait cette ville pour sa dérision et ses paillettes.
Lorsqu'il s'arrêta, elle en fit de même. Elle pensait de plus en plus que cette sortie était une mauvaise idée. Mais rentrer maintenant en prétextant une indigestion alimentaire ou un abus d'alcool serait vraiment lâche non ? ...Il proposa ce bar-boîte où visiblement beaucoup d'hommes se rendaient au vue des carrures dans la file d'attente.


Helena : ...Tu es sûr de vouloir entrer là-dedans ? En effet, l'endroit lui semblait douteux vu les panneaux lumineux. Hé ! ne put-elle que dire avant qu'il ne l'entraîne à l'intérieur.

L'atmosphère était chargée, des odeurs sucrées mêlées à la transpiration lui attaquèrent les narines, mais ce n'était que le début d'un cauchemar. Une fois entrés, le spectacle se dévoila sous leurs yeux, ou du moins les siens puisque ceux de Thomas venaient d'être cachés par un soutien-gorge. En fait, elle devrait plutôt parler de show...C'était une boîte de strip-tease, et apparemment très fréquentée par la gente masculine évidemment. Le videur black de l'entrée venait en plus de faire passer une nouvelle vague d'admirateur et puisqu'ils stationnaient encore dans l'entrée, elle se fit bousculer de toutes parts, obligée de se rapprocher de Thomas.

Helena : Je ne savais pas que tu fréquentais ce genre d'endroit, maintenant ça explique où tu as trouvé ton ex, tu sais celle avec qui tu couchais quand on était encore ensemble.

Mauvaise pique, elle pouvait parler...Certes, leurs aventures s'étaient produits au même moment, et ils ne sauraient jamais qui a commencé, mais le lancer sur ce sujet était vraiment, vraiment, vraiment une mauvaise idée. Elle n'avait rien contre le strip-tease, ni contre ces filles, elles payaient leurs études comme elles pouvaient après tout, même au prix de leur dignité. C'était leur problème. Mais venir en 'couple' dans ce style de lieu très privilégié, hm c'était comment dire...assez bizarre.

Thomas : Je te jure, ce n'était pas prémédité ! Hum... mais au moins si je t'avais frustrée maintenant t'as le choix !

Il semblait réellement paniqué, donc sincère. Elle décida de le croire, mais ça n'arrangeait pas le problème. Elle en robe de soirée ici...Elle aurait dû s'habiller en tenue de sport dégeulasse et ne pas porter de maquillage pour passer inaperçue et encore !

x : Hé ma poule, préviens-moi quand ce sera ton tour, je veux pas manquer ça, dit l'un d'eux en glissant un billet dans son décolleté.

Elle lui frappa le dos de la main, ce qui parut l'exciter encore davantage puisqu'il fit cette chose bizarre avec sa langue. Elle soupira, se tournant vers Thomas.

Helena :
Maintenant qu'on est là, autant commander une bouteille ! Je vais en avoir besoin...pour l'éclater sur la tête du prochain, murmura-t-elle pour elle-même sur la fin.

Elle avança parmis la foule, se rendant droit vers le bar. Des regards se posèrent sur elle, la mangeant littéralement mais elle n'y prêta pas attention. Alors qu'elle commandait du champagne, une main sur son épaule la fit se retourner.


Boss : Stella, qu'est-ce tu fous ?! C'est à toi dans dix minutes, allez va te changer ! ...Quoique tu peux garder ça, mais déchire la un peu sur le bas.

Il n'attendit pas le consentement de celle qu'il croyait être une de ces filles, et prit les deux pans de robe qu'il déchira jusqu'à pouvoir entrevoir ses fesses.


Boss : Ouh sympa ces nouveaux amuse-gueules, t'as dû avoir de sacrés pourboires pour te payer ça, hein coquine !

L'homme d'un peu plus de la quarantaine lui fit un clin d'oeil et fila aussi vite qu'il était apparu. Helena resta bouche bée, incapable de prononcer un seul mot. Sa robe avait été saccagée, sa très chère robe Valentino qu'elle avait presque dû prendre à crédit. Et elle allait devoir monter sur scène dans un peu moins de dix minutes ?! Non mais c'était une blague...Un cauchemar, un cauchemar...
Elle se retourna vers Thomas, certainement plus énervée que lorsqu'elle avait découvert le décor. Elle avala ensuite d'une traite sa coupe de champagne, attendant les commentaires moqueurs.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Harris

Thomas Harris


Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 11/11/2006

Fiche du Personnage
Statut: Scientifique
Spé 1: Analyses de preuves
Spé 2: Recherches

Las Vegas Empty
MessageSujet: Re: Las Vegas   Las Vegas EmptyDim 19 Avr - 0:09

Helena : Je ne savais pas que tu fréquentais ce genre d'endroit, maintenant ça explique où tu as trouvé ton ex, tu sais celle avec qui tu couchais quand on était encore ensemble.

Thomas : "..."
Un soupir et l'insulté ferma les lèvres après les avoir juste entrouvertes.
*Non, évitons la guerre...*
Cependant les mots d'Héléna résonnèrent dans son crâne comme des longues aiguilles s'enfonçant dans la chair de ses pensées.
*Oh et...merde !*

Thomas : Ha ha, très drôle... Oui j'ai dû me taper la première pute croisée pour te faire ressentir à ton tour la douleur de la trahison !
Oui, c'était définitif, ils lutteront toujours pour accuser l'autre d'avoir été le premier à coucher avec quelqu'un d'autre. Quels hypocrites...autant en tord l'un que l'autre.
Pendant que Thomas pensait à la façon dont ils s'étaient lamentablement quittés, le regard sombre, un client avait fait sa scène du billet dans le décolleté d'Héléna. Outré, le scientifique allait agir sous le coup d'un vieux sentiment de protection, saisir l'épaule de l'homme et lui en coller une. Mais un troupeau d'obsédés arriva par derrière et le bouscula au passage. Il perdit à demi l'équilibre et le client concerné eut le temps de disparaître. D'ailleurs, Helena aussi avait eu le temps de s'effacer dans la foule, vers le bas, prétextant le besoin d'une bouteille pour un fight sur le prochain.

Thomas s'empressa de rejoindre le comptoir, foudroyant du regard -au passage- tous les hommes bavant à la vue de l'agent de l'ATF. Il jouait parfaitement bien le rôle de "l'ami" qui grognait "pas touche et r'garde ailleurs si tu ne veux pas finir la tête enfoncée dans les waters"...


Boss : Ouh sympa ces nouveaux amuse-gueules, t'as dû avoir de sacrés pourboires pour te payer ça, hein coquine !

L'agent du NCIS arriva à la fin du spectacle mais y participa suffisamment pour comprendre. Helena se tourna à lui, en proie de commentaires moqueurs. Mais aucune réflexion narquoise s'initia dans les pensées furibondes de Thomas.
Cette fois-ci, on ne le bouscula pas et il ne se fit pas prier pour attraper l'épaule du boss. Les oreilles des malabars de sécurité s' hérissèrent, prêts à bondir. Ok, il allait employer sa diplomatie habituelle...c'était préférable.


Thomas : "Hem...Excusez-moi, m'sieur..." ok les videurs le rendaient horriblement anxieux qu'il en bégayait à ses premiers mots, avant de tenter de reprendre son assurance. "Mais il y a erreur sur la personne. Vous voyez la jeune femme à la peau mâte que vous venez "d'accoster" ? Elle est loin d'être une de vos "danseuses", et vous venez de lui saccager une robe sans aucun doute plus chère que votre chevalière en or de votre auriculaire gauche.."
Le patron semblait étonné de son erreur, autant que de l'audace de Thomas à avoir osé le forcer à se retourner.

Boss : "Ah ouais ?" Il reluqua Helena. " Désolé gamin, j'avais pas vu que c'était une employée de la maison close d'en face... Tiens," il sortit un billet de 50$ pour le glisser dans la poche de la chemise de celui qui lui tenait encore l'épaule, "ça te payera 15 minutes supplémentaires avec ta prostituée de luxe. Et elle est carrément plus sexy comme ça, je t'ai rendu service, gamin...!" Finit-il en envoyant un clin d'oeil et un mouvement des lèvres vicieux à Héléna.
Thomas écarquilla les yeux face à l'attitude de l'homme et ses 50 pauvres dollars. Son amour propre était carrément touché.

Le scientifique ne réfléchit pas, ne s'attarda pas plus d'une seconde et...


Thomas : Aaaaaaaouuuuutcchhh ! Beugla-t-il en se secouant sa main droite endolorie, tandis que le boss restait plié, le nez...en sang. Les mouvements insupportables de la foule avait cessé, l'enceinte comme figée.
Boss : Virez-le moi !
Les malabars s'étaient activés avant qu'il n'ait commencé son ordre.

Thomas : Et merde ! Il commença à prendre ses jambes à son cou, mais un mètre plus tard il était prisonnier de trois videurs. Argh, mais lâchez-moi, je pars de mon plein gré !! Hem, ça ne serait à rien. Thomas tenta d'intercepter le regard d'Helena mais il ne put qu'entrevoir une parcelle de son fin menton, cachée par les épaules monstrueuses qui le paralysaient.

Ils sortirent par l'arrière de la boîte, donnant accès à une ruelle. Les malabars le balancèrent au sol et son corps s'échoua dangereusement.

La douceur tout un art chez vous, hein ! Grogna la "victime", tentant vainement de se relever en se frictionnant l'épaule, mais à peine arrivait-il sur ses genoux, que le boss apparut entre les trois carrures imposantes et que son poing s'abattit en pleine mâchoire de Thomas.

Boss : Remets plus les pieds ici, connard.
Le boss partit aussitôt que le scientifique encaissait le coup, de nouveau au sol, les malabars commençant à tourner le dos.

Thomas : J'y compte bien ! Sympa d'avoir fait votre connaissance les gars...! Humph...
Les videurs firent soudainement à moitié volte-face, tendant leurs poings.
Thomas : J'ai rien dit, j'ai rien dit ! C'est bon, c'est bon !! Ses mains ne visaient plus à soulager sa mâchoire mais à protéger sa figure par réflexe, mais les videurs filèrent à l'intérieur.

Erf, quel con...mais qu'est-ce qu'il m'a pris...
Il se frotta la mâchoire, soupirant, puis son fessier glissa sur le goudron, dans le but que son corps assis vienne s'adosser au mur de briques arrière.
Il n'avait plus qu'à attendre Héléna, si elle déniait le rejoindre et si elle ne fuyait pas loin de lui...comme elle avait sûrement eu raison de faire... Thomas n'avait rien de sûr et responsable à lui offrir, c'était définitif...
Revenir en haut Aller en bas
Helena Kambell

Helena Kambell


Féminin Nombre de messages : 156
Age : 31
Date d'inscription : 06/01/2007

Fiche du Personnage
Statut: Agent de liaison (ATF)
Spé 1: Relations publiques
Spé 2: Investigation

Las Vegas Empty
MessageSujet: Re: Las Vegas   Las Vegas EmptyDim 19 Avr - 11:33

Elle assista au spectacle impuissante. Thomas s'était éloigné pour intercepter le boss avant même qu'elle n'ait pu lui dire que c'était une très mauvaise idée. Et pour cause, l'homme ne semblait pas vouloir comprendre. Helena ne parvenait pas à entendre ce qu'ils se disaient mais devinait parfaitement.

Helena : Et merde ! lança-t-elle pour elle-même en voyant que l'agent du NCIS venait de décrocher une droite au boss.

Les videurs ne tardèrent pas à intervenir, vraies armoires à glace, ils trainèrent Thomas par la porte de derrière et le balancèrent négligemment dans la ruelle. Elle alla pour le rejoindre en sortant discrètement, mais le boss l'intercepta et la tira par le bras vers l'arrière salle.


Boss : Changement de programme. Un client a payé très cher pour t'avoir à lui tout seul. Je sais que t'es pas de la maison, mais t'auras 40% et ça devrait te racheter ta robe.

Helena hésita, mais n'eut pas le loisir de refuser de toutes façons. Une femme, même agent de l'ATF et entraînée, contre un homme à la poigne ferme et trois videurs...suicidaire. Elle n'avait bien sûr pas sa plaque non plus.
Elle entra dans l'arrière salle, où un homme de la quarantaine, visiblement riche, était assis et patientait. Il n'était pas vilain, ça ne serait pas trop dégradant au moins. Elle avança vers lui et posa son pied entre son entre-jambe. Leurs regards se croisèrent et il lui sourit. Elle défit la fermeture éclaire de sa robe et la laissa tomber à terre. Un porte-jartelle noir, blanc, gris se dévoila à l'inconnu qui siffla d'admiration. Helena esquissa quelques "pas de danse" face à l'homme pour finalement se retourner et se laisser choir sur lui, mains sur ses cuisses, épaules contre épaules, poitrine bien en vue, fessier contre son attribut.


Homme :
T'es pas d'ici pas vrai ? demanda celui-ci sans avertion totale.

Helena : Pas vraiment.

Le show dura quelques minutes supplémentaires avant qu'Helena ne quitte l'arrière salle, ramassant simplement sa robe. Le boss lui fila un bon paquet de billet, il devait y avoir au moins 2000$. Elle se dirigea vers la porte arrière en espérant que Thomas l'avait attendu, tout en comptant ses billets. Elle poussa la porte et le chercha du regard : assis contre le mur.
Elle s'empressa d'arriver à ses côtés, plus inquiète en apparence qu'elle ne l'aurait voulu. Elle s'accroupit à ses côtés, mit les billets dans son décolleté, puis prit son menton entre ces doigts. Elle longea les coupures dues aux coups qu'il avait reçu, plissant le front d'un air soucieux mais souriant l'air amusée. Elle sortant en sous-vêtements sexy de cette boîte, que devait-il penser ? ...


Helena : Ça devrait aller, c'est que des égratinures, constata-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Harris

Thomas Harris


Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 11/11/2006

Fiche du Personnage
Statut: Scientifique
Spé 1: Analyses de preuves
Spé 2: Recherches

Las Vegas Empty
MessageSujet: Re: Las Vegas   Las Vegas EmptyDim 19 Avr - 13:24

Le temps lui paraissait être une éternité, les minutes s'écoulaient et les vertiges qui prenaient son crâne s'estompaient peu à peu. Héléna n'était toujours pas là. Hm, elle avait sûrement eu raison de finalement profiter...

Finalement, quinze minutes plus tard, la porte arrière de l'enceinte grinça d'une ouverture et la silhouette de la jeune femme se devina sur le seuil. Thomas était toujours assis, ayant abandonné de soulager de sa main sa mâchoire...inutile.
Elle avança et il remarqua qu'elle n'était plus vêtue de sa robe. Instantanément, le regard masculin fonça en direction du mur en face de lui, afin qu'elle ne remarque pas ses yeux en admiration, se baladant sur son corps. Etudier son ex de la sorte, c'était en général mal vu ! Puis n'avaient-ils pas dit qu'ils souhaitaient une sortie amicale ?


Helena : Ça devrait aller, c'est que des égratignures.

Il ferma les yeux au contact de sa délicate main sur sa mâchoire ensanglantée, de doux frissons filant dans sa colonne vertébrale...elle était tellement près...tellement...elle. Son parfum, sa présence avaient envahi la ruelle en un quart de seconde. Lui, il n'osait toujours pas la regarder, de peur de flancher, fixant un point invisible sur le sol, l'air irrité.

Thomas : Tu faisais quoi ? Il décala son visage à l'opposé d'où le prenait la main de la jeune femme. En clair il voulait qu'elle ne regarde pas, qu'elle ne le touche pas.
Oui ça va aller. Je te raccompagne à l'hôtel. Dit-il en se levant et s'éloignant au plus d'elle sans que cela ne paraisse suspect. Son air semblait toujours agacé. Je t'attire toujours autant de problèmes, tu as raison, ça ne changera pas. Il vaut mieux n'avoir aucune relation amicale. Je te dépose et je finirai bien par retrouver les autres du NCIS.
Et puis, rhabille-toi, tu veux ?!

Il ne la regardait toujours pas, incapable de déposer ses yeux sur elle. Il n'avait encore aucune maîtrise de lui... mais merde... cinq ans avait passé, de l'eau aurait dû couler sous les ponts ! Il était préférable qu'il abandonne tout contact quelconque avec elle, définitivement.
Et qu'avait-elle dont fait pour avoir ôté sa robe ? Elle voulait quoi à la fin ?!

Thomas attendait qu'elle se relève, plaçant ses mains dans les poches, fixant l'horizon des casinos, la mâchoire serrée...
En temps habituel, il l'aurait aidée, mais là, ce n'était même pas envisageable d'avoir un contact...son esprit ne pouvait plus...
Revenir en haut Aller en bas
Helena Kambell

Helena Kambell


Féminin Nombre de messages : 156
Age : 31
Date d'inscription : 06/01/2007

Fiche du Personnage
Statut: Agent de liaison (ATF)
Spé 1: Relations publiques
Spé 2: Investigation

Las Vegas Empty
MessageSujet: Re: Las Vegas   Las Vegas EmptyDim 19 Avr - 15:13

Elle s'était inquiétée de son état et voilà comment il la remerciait ?! Il n'osait même pas la regarder en face. Que voulait-il à la fin ?! Elle se releva sans son aide, et ne remit pas sa robe. Helena s'approcha doucement de lui, d'un air provocateur mais agacé.

Helena : Demander sur un autre ton serait plus agréable aussi. Je faisais ce que j'avais à faire. Et depuis quand ça te dérange que je sois vêtue comme ça ?

Elle s'arrêta devant lui, alors qu'il évitait encore soigneusement de la regarder. Elle n'essayait pas d'attirer son attention, pas encore.

Helena : C'est de ta faute tout ça, c'est toi qui nous a emmené ici, alors pas la peine de faire semblant de m'en vouloir ! Je ne t'ai pas demandé d'intervenir non plus. C'était gentil, merci. Mais la prochaine fois évite. Et regarde-moi !

Elle lui attrapa sa chemise pour le tirer vers elle, lui faire tourner la tête. Lorsqu'elle parvint enfin à accrocher son regard, elle se jura de ne plus le laisser fuir.

Helena : Ce n'est pas mal d'essayer d'être amis, mais il faut voir la vérité en face, ça ne sera pas possible. Autant être sincères. Alors maintenant regarde-moi franchement, et dis-moi la première chose qui te passe par la tête.

Elle ne savait pas vraiment à quoi s'attendre avec cette invitation, soit il allait la traiter de tous les noms d'oiseaux imaginables, soit...Peut-être qu'ils rentreraient simplement à l'hôtel et qu'ils se diraient adieu, définitivement.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Harris

Thomas Harris


Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 11/11/2006

Fiche du Personnage
Statut: Scientifique
Spé 1: Analyses de preuves
Spé 2: Recherches

Las Vegas Empty
MessageSujet: Re: Las Vegas   Las Vegas EmptyDim 19 Avr - 15:45

Helena : Demander sur un autre ton serait plus agréable aussi. Je faisais ce que j'avais à faire. Et depuis quand ça te dérange que je sois vêtue comme ça ?

Thomas : Depuis quand ? Depuis toujours j'évite de me balader avec des exhibitionnistes !

Elle était face à lui, mais il ne la regardait toujours pas. Elle était insupportable à se dandiner de la sorte ! Voilà qu'elle se prenait pour une gogo-danseuse...on aura tout vu !

Et bla bla bla...ok, elle marquait des points au fur et à mesure de ses mots.

Thomas : Ouais, la prochaine fois je les laisserai profiter de toi...car la prochaine fois je ne serai pas là ! Préviens ton futur copain que t'as des tendances exhibitionnistes. Comme ça, sa femme pourra bien te remarquer vu que, toi, tu fais dans les hommes mariés !

Voilà, ils haussaient le ton, encore une fois. Ils avait tenu quoi...une heure sans s'insulter ?
D'ailleurs il n'avait jamais su si l'homme avec qui elle l'avait trompé était vraiment marié...

Finalement, sa protection des yeux (sa fuite en bref) s'effaça quand elle l'attira par le col.
Il était sauvé du corps, vu la proximité, ses yeux ne pouvaient que se perdre dans ses prunelles ténébreuses, scintillantes par l'énervement. Thomas ne pouvait plus fuir, et toute sa résistance se dérobait sous lui. La dureté de son visage s'amincissait jusqu'à se détendre et laisser place à une mine troublée.


Helena : Alors maintenant regarde-moi franchement,
Comment faire autrement ? Elle le tenait..!
et dis-moi la première chose qui te passe par la tête.

Il cherchait dans son cerveau comme dans un disque dur, cherchant à assembler des mots d'insultes, lui dire "comme ça, tu me fais penser à une pute", "comment tu veux réussir à avoir mec avec ton caractère de merde ?!", bref que des vulgarités de la sorte pour marquer son effet, alors, une seconde après la fin de la réplique d'Héléna :

Thomas : Je t'aime.
Merde, c'était pas tout à fait l'insulte qu'il avait imaginé balancer...Comment dire...elle n'était pas assez...Hem...trop...carrément opposée à ce qu'il aurait souhaité sortir.
Reprenant ses traits durs, il se détacha soudainement de l'accroche de l'agent de l'ATF et se tourna pour sortir de la ruelle, désemparé par ce qu'il venait de dire...en espérant qu'elle n'ait pas compris ses mots.. Euh, ouais, comment les comprendre autrement ?!


Thomas : Aller rhabille-toi, un mec ivre va finir par nous attirer des ennuis. Je te raccompagne et tu ne me verras plus. Grogna-t-il, dos à elle, cinq mètres plus loin, les mains dans les poches, le regard ferme.
Cinq ans...comment pouvait-il oser sortir cela, encore ?...Comment pouvait-il encore ressentir cela...? Il le ressentait, point barre... Il l'avait vue et tout était revenu...
Revenir en haut Aller en bas
Helena Kambell

Helena Kambell


Féminin Nombre de messages : 156
Age : 31
Date d'inscription : 06/01/2007

Fiche du Personnage
Statut: Agent de liaison (ATF)
Spé 1: Relations publiques
Spé 2: Investigation

Las Vegas Empty
MessageSujet: Re: Las Vegas   Las Vegas EmptyDim 19 Avr - 16:14

Thomas : Je t'aime.

Elle ouvrit la bouche par surprise mais aucun son n'en sortit. Ce n'était pas ce à quoi elle s'était attendue, pas du tout, pas du tout. Non, non, non, il ne pouvait pas lui faire ça maintenant, pas ici, pas après cinq années de silence.
Thomas se délogea de son emprise, gagnant le carrefour suivant, celui donnant sur les grandes avenues de Las Vegas. Elle n'avait pas bougé d'un seul millimètre. Des larmes perlaient même au coin de ses yeux. Pourquoi ?! Elle leva ses yeux vers le ciel, ravalant cette bouffée de douleur qui l'accaparait. Pourquoi avaient-ils tout gâchés la première fois ? C'était si dur de se rendre compte de ce qu'on a perdu.
Elle se retourna, reprenant ses esprits, enfilant sa robe comme il le lui avait demandé. L'agent de l'ATF le rejoignit alors, sans dire aucun mot, comme durant tout le trajet jusqu'à l'hôtel.

Elle ouvrit la porte de la chambre, se retourna pour attraper sa main et l'entraîna à l'intérieur. Ses doigts laissèrent glisser la carte magnétique sur le sol, pour venir s'ancrer dans la nuque masculine et attirer son visage vers le sien. Le baiser fut prompt, soudain mais libérateur. Elle s'éloigna de quelques centimètres, encore collée contre lui mais de manière à pouvoir parler. Ses yeux hésitèrent un instant avant de se relever pour croiser les siens.


Helena :
Je ne sais pas si c'est une bonne idée...Et je m'en fiche un peu en fait, mais...Tu as toujours besoin de ce service ?

Il y avait derrière ses paroles tant d'autres demandes cachées, mais la réponse sera évidente pour les deux parties. Une pointe d'espoir l'avait poussé à demander. Ils se connaissaient, leurs qualités, leurs défauts. Ils avaient commis des erreurs, des bonnes et des mauvaises. Ils pouvaient réparer et faire mieux. Mais seulement s'ils étaient deux...
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Harris

Thomas Harris


Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 11/11/2006

Fiche du Personnage
Statut: Scientifique
Spé 1: Analyses de preuves
Spé 2: Recherches

Las Vegas Empty
MessageSujet: Re: Las Vegas   Las Vegas EmptyDim 19 Avr - 16:49

Le trajet fut horriiiiiiblement long, à chaque pas fait, il voulait s'enfoncer six pieds sous terre. Que pensait-elle ? Pourquoi ne réagit-elle pas ? Il aurait préféré qu'elle rit en se fichant de lui plutôt que ce silence.

L'ex-couple arriva devant la chambre et Thomas fut emporté...aussi bien au sens propre qu'au sens figuré. Il n'eut le temps de réagir que leur baiser était déjà terminé...
Ses yeux s'ouvrirent dans les siens alors qu'il souhaitait qu'une seule chose : continuer ce baiser.


Helena : Je ne sais pas si c'est une bonne idée...Et je m'en fiche un peu en fait, mais...Tu as toujours besoin de ce service ?

Thomas : Non, je n'ai plus besoin de ce service...
Son téléphone vibrait dans sa poche de pantalon, ce devait être un des agents. Il recula quelque peu et le sortit en lisant l'identité de l'appel. C'était bien un agent. Les pupilles de Thomas se relevèrent dans les siennes.
...J'ai juste besoin de toi...
Le bruit du choc entre le téléphone et la moquette accompagnait le son de sa voix troublée, chuchotante.
Ses mains glissèrent dans la délicate taille chaude, qu'il colla à lui, puis répondit à son baiser fougueux d'un long baiser passionné, soigné et emplis de sentiments imprononcés encore, alors.
Il passa un bras sous son fessier et la souleva pour la déposer sous le lit, tel le plus précieux des diamants. Son corps s'allongea au-dessus du sien sans le toucher, juste le frôlant...
Ses lèvres se perdirent dans ce cou imprégnée de son odeur frissonnante. Il n'avait qu'une envie la croquer, aussi tentatrice que la plus parfaite des pommes rouges.
Ses doigts longèrent son corps en redessinant son exquise silhouette, il était empreint à une telle douceur que des minutes pouvaient s'écouler en simplement une longée de sa taille.
Il lui retira facilement sa robe encore vivante, et cette fois-ci, son regard s'éternisa à contempler ses courbures quasiment nues, sans hésitation, ni craintes.
Ses lèvres revinrent tâter les siennes, pulpeuses, divines, leurs respirations s'entremêlaient, se retrouvaient après une éternité... Puis, il s'arrêta de cette douceur, reculant son visage. C'était à elle de décider s'ils devaient aller plus loin, s'ils le devaient.


Thomas : Je ne veux pas que tu le regrettes...je ne veux pas que tu penses que cela est une mauvaise idée...
Je comprendrai n'importe quel choix.Ses yeux firent des allés-retours entre ses prunelles et ses lèvres, incapables de résister...
Revenir en haut Aller en bas
Helena Kambell

Helena Kambell


Féminin Nombre de messages : 156
Age : 31
Date d'inscription : 06/01/2007

Fiche du Personnage
Statut: Agent de liaison (ATF)
Spé 1: Relations publiques
Spé 2: Investigation

Las Vegas Empty
MessageSujet: Re: Las Vegas   Las Vegas EmptyMer 29 Avr - 22:32

Ce fut comme si cinq années ne s'étaient pas écoulées. Comme si sa peau avait toujours embrasé la sienne, comme si ses lèvres n'avaient appartenu qu'à lui seul, comme si ses caresses n'étaient pas que des souvenirs...Il avait suffi que ses paumes masculines et fermes effleurent ses hanches fines, que sa bouche s'écrase avec avidité sur la sienne pour faire rejaillir ses sensations incroyables.
Lorsque les draps s'épanouirent sous son dos arqué par le désir, elle comprit qu'elle n'avait plus pied à terre. Faisaient-ils là leur dernière erreur ? Pouvait-on espérer la paix ou rien qu'une trêve après des années de silence glacial, parfois violent ? Obtiendraient-ils le pardon de leurs péchés ? ...Elle prenait le risque.
Sa langue bataillait avec la sienne, ses doigts se perdaient dans sa nuque et à la naissance de son cuir chevelu. Puis il se redressa, doucement, prononçant la demande fatale.

Helena : Ferme-la, susurra-t-elle avant de reprendre ses lèvres, encadrant son visage de ses paumes.

Ses jambes fléchies se cramponnaient à la taille de son amant, ne lui laissant que le choix de poursuivre son abandon. Elle pressa son bassin contre le sien, attirant inévitablement l'objet de son plaisir, gémissant lorsqu'elle le sentit en accord avec ces vagues intenses qui assaillaient son propre corps. Ressentir, provoquer et se perdre ne les empêchaient en rien de se dévêtir mutuellement. La température de la pièce ne semblait qu'augmenter, devenant un brasier si insoutenable que leurs respirations se faisaient bruyantes et si chaudes.
Helena glissa une main baladeuse entre leurs deux corps, n'hésitant pas une seconde, atteignant sans mal l'intérieur cosy du caleçon. Sa poigne se referma d'abord sur l'élastique, arborant un mouvement régulier et provocateur de gauche à droite. Ses phalanges frôlaient à peine l'attribut masculin, et l'impatience commençait tout juste à la gagner.
Elle aggripa la nuque de Thomas et inversa les positions, se retrouvant à califourchon sur lui. Leurs bassins étroitement collés, ses mains se posèrent sur son torse pour en redéfinir ses contours parfaits, arpentant son corps tout entier, de caresses, de baisers...Elle en mordit son épaule, ne pouvant soutenir plus longtemps son besoin de lui.

La brune se recula, plantant ses prunelles chocolat dans les siennes, indomptable et féline, elle retrouvait avec lui l'amante passionnée qui s'était presque éteinte cinq ans auparavant. Elle voulait qu'il lui fasse l'amour comme jamais il ne l'avait fait, qu'il fasse d'elle ce qu'il désirait, qu'il la prenne sauvagement, n'importe où n'importe comment. Son regard l'incendiait de promesses superflues et lui lançant cette supplique muette de céder à son attente. Elle voulait son corps contre le sien, parfaitement moulé, parfaitement en action. Sa bouche sucrée se perdit dans le cou de l'homme, descendant dans une longue traînée de baisers incandescent sur son torse et ce jusqu'à son bas-ventre. Elle le sentait crispé, elle le sentait prêt, réceptif à ses signaux. Ses seins se pressèrent inconsciemment contre cette partie masculine si précieuse, appréhendant sa perte de contrôle totale à cet instant...
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Harris

Thomas Harris


Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 11/11/2006

Fiche du Personnage
Statut: Scientifique
Spé 1: Analyses de preuves
Spé 2: Recherches

Las Vegas Empty
MessageSujet: Re: Las Vegas   Las Vegas EmptyMer 29 Avr - 23:19

Elle sur lui, lui sous elle, il força -d'un bras- le bassin féminin de se coller le sien alors qu'il se mettait sur se séant. Ainsi assis, il attrapa ses lèvres, accélérant soudainement la cadence de ses gestes par ce feu vert explicite de la jeune femme...

L'attache du soutien-gorge sauta avec le tissu, qui se retrouva sans hésitation au sol. Ses mains fermes s'empressèrent de goûter à la peau de son dos par le touché. Il tenait comme à la coller à lui pour le restant de ses jours, d'une force considérable que tous ses gestes le suivaient et qu'Héléna en subissait.

A cet instant, la fièvre montait telle que l'idée de ne pas la posséder dans les cinq secondes qui suivaient était suicidaire pour lui. Thomas força alors les deux corps à retrouver leur position de départ, basculant les rôles. Mais les calculs de Thomas furent à côté de la plaque et les deux corps chutèrent au sol sous le poids du scientifique.
Ceci n'arrangea rien à son désir... Les mains d'Héléna furent prises en otage, et son corps entier était rendu prisonnier de l'autre.

Les lèvres abruptes se perdirent dans la fine nuque, puis elles s'élancèrent dans le baiser le plus langoureux qu'il n'ait jamais été. Leurs bouches ne faisaient que s'entrechoquer, elles s'attaquaient et se retiraient sans cesse en arrière, alors que leurs langues se dandinaient de telle sorte qu'à elles-même elles donnait au baiser langoureux l'aspect d'un érotisme frissonnant.
Thomas osa relâcher sa capture quelques secondes qu'il en perdit son caleçon durant la bataille, mais l'adversaire fut vite vaincu en étant ré-enfermée.
Il la bloquait cette fois de son bassin. Il ne la laisserait plus s'échapper...
Leurs lèvres ne se touchaient plus, elles mimaient juste. Son bassin avançait, frôlait, se retirait, avançait, frôlait, se retirait... avançait, frôlait, se retirait. Un tortionnaire.
Sa main droite lâcha son emprise et glissa là où son entre-jambe aurait tant voulu rôder... mais ne fallait-il pas merveilleusement bien conditionner un agent de l'ATF ?
Sa langue malicieuse vint se nourrir de ses formes parfaites, de son nombril, qui paraissait tellement innocent...tellement parfait...mais tellement agité à cet instant par le manque de respiration ; l'excitation n'en n'était que quadruplée.
Au final, sa main abandonna la bataille pour laisser quartier-libre à son bassin. Un sourire immense se forma au visage de Thomas, sa bouche se plongeant au creux des oreilles féminines et...sans relâche, en simple frustration accumulée...
Après cinq années, cinq années d'absence...il se retrouva en elle, leurs esprits fusionnant autant que leurs physiques... leurs respirations incapables de trouver la normalité...comme leurs raisons. Le flou, que du flou.
Cinq années...il la retrouvait...cinq années...les mouvements du bassin en étaient brutalisés...comme si une voix leur dictait "vite vite, avant qu'il ne soit trop tard"...

Il voulait lui faire l'amour de telle façon que jamais plus elle ne le laisse partir, que jamais plus elle n'ose s'imaginer avec un autre homme...il voulait lui faire l'amour comme jamais on ne lui avait fait, même pas lui, juste personne...
Il la voulait rien qu'à lui, à jamais, pour toujours. Elle l'obsédait et il désirait lui faire comprendre la passion qu'elle animait en lui...


*Ma passion, mon obsession, mon désir, ma volonté...mon Amour...incontrôlables, poussés, déchaînés...*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Las Vegas Empty
MessageSujet: Re: Las Vegas   Las Vegas Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Las Vegas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
N.C.I.S Washington :: Le Jeu :: Reste du Monde-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser